Comment réussir sa gestion de l’expérience produit

gestion de l'expérience produit

Dorénavant bien ancrée, l’expérience produit rassemble l’ensemble de interactions entre le produit et le client pendant le parcours de l’achat. Elle est maintenant un incontournable point de l’expérience client. Etant la somme des émotions et le sentiment ressentis par un client face à service ou un produit, elle détient un grand pouvoir lors de la décision de l’achat et détient également un devoir important pour satisfaire le client. En effet elle englobe les instants d’un achat d’un article, son utilisation et sa découverte. Désormais de moins en moins linéaire dans le temps et dans l’espace, le parcours client exige les marques à satisfaire les besoins via l’expérience produit proposée. Qu’est-ce qu’il faut donc faire pour réussir sa gestion de l’expérience produit ?

Assurer l’existence de l’information produit

Etant au cœur du pxm ou gestion de l’expérience produit, l’information produit regroupe toutes les contenus qui permettent d’en connaitre davantage sur le produit que désire le client : vidéos, visuels, avis clients, 3600, descriptif… L’une des parcours clés dans l’achat constitue la trouvaille de ces informations. Cette notion détient intimement un lien avec l’expérience client. Il est donc nécessaire de les rendre accessibles facilement. Le client doit les trouver avec facilité. En outre, il faut assurer la pertinence de cette expérience produit en ayant toutes les réponses aux interrogations légitimes du client. Elle doit également être adaptée au client : dans la langue qu’il pratique, elle doit être complète : pour éviter les interrogations sans réponses et donner des réponses à des demandes de plus en plus pointues et elle doit être simple : pour garantir la compréhension des clients. Pour en savoir plus sur l’expérience produit, visitez ce site.

Assurer l’accessibilité de l’expérience produit

Selon une étude, l’e-commerce mondial a concrétisé 52% de chiffre d’affaire en 2018 sur les marketplaces. Il faut donc assurer l’accessibilité de l’expérience produit pxm, au même titre que l’expérience client pour proposer une pxm optimale et une proposition viable aux clients. En effet, le créateur de produit n’est plus le propriétaire unique de l’expérience produit. En plus du site de la marque, elle se concentre également dans les catalogues, les marketplaces, les réseaux sociaux, mais aussi les partenaires. C’est notamment sur chaque canal de vente, via le soin apporté à l’information qu’elle passe. Selon la zone où elle se trouve, pertinente et cohérente, l’expérience produit doit être contextualisée en plus d’être accessible sur tous les devises à tout moment et partout.

Garder la cohérence tout au long du parcours client

Lors des expériences que vit le client pendant, avant et après l’achat d’un produit, c’est l’expérience client qu’en est la somme. En effet, étant l’un de ses piliers, pendant tous les moments du parcours, l’expérience produit pxm doit également se pencher dans une logique de cohérence. La première étape pour réussir cette expérience produit est donc d’offrir, dès le début du parcours, des renseignements produits fiables. Cela contribue à produire les premières émotions positives chez le prospect en le poussant à se lancer et de valider son but. De plus, lors des interactions entre le produit et le prospect, la marque doit garder une cohérence, même après l’achat, pour garder et invoquer un sentiment positif par rapport à la marque et le produit, générant ensuite un lien de confiance chez le client. Dans l’équipe marketing qui se charge de l’expérience produit sur le plan du management et pour le pôle communication, cet outil est aussi très pratique.

Créer une émotion positive pour faire la différence

Pour créer une expérience client satisfaisant, il faut créer une émotion positive. En effet, dans la gestion de l’expérience produit, la totalité des émotions que ressent le client pendant son moment mènera ses intentions à prendre le produit et en discuter autour de lui. De ce fait, il faut bien penser à l’expérience produit pour répondre aux attentes et aux besoins du prospect. Le moment d’interférence du client sur le produit doit lui procurer un sentiment de satisfaction pour produire ensuite un sentiment positif chez lui. L’entreprise fera la différence en appliquant ce principe. Il est également possible de créer des émotions positives chez le client en proposant une information, une expérience ou un design plus impactant que les concurrents, cela montrera l’investissement de l’entreprise en plus d’une création d’une riche expérience produit. De ce fait, lors du moment de dressage du bilan du pxm ou de l’expérience produit par le client, notamment son expérience client, la totalité de ces « différences » valorisera la marque et le produit et créera chez le client un sentiment de satisfaction. La phase de déclin sera évitée ou retardée grâce à ces nouvelles fonctionnalités innovantes ajoutées. Pour fidéliser les clients et générer des ventes, la différenciation est un très fort levier dans un monde où la concurrence règne. Afin de mieux être en accord avec les demandes des clients, la marque peut développer sa stratégie lors de sa croissance.

Quel logiciel de gestion de projet choisir ?
Qu’est-ce que l’inbound marketing et dans quel but l’utilise-t-on ?